Portraits de femmes


Jasmine Morand


Portraits de femmes revisite les pièces féminines du répertoire de Prototype Status.


6 propositions chorégraphiques pour un programme à la carte

Aquarium trio

Please yes installation vidéo danse

Caso & Caos solo

Frozen solo

Série B trio

Perspective(s) solo

 

 



AQUARIUM


Si je parvenais à m'extraire de la masse, me révé­lerais-je enfin singulier, inimitable? Trois danseuses aux prises avec la fièvre du succès, tout en délires d'ego et d'une convoitise effrénée d'amour, avancent en terrain glissant, inexorablement happées d'un bio­tope à l'autre. Les sons live du groupe électro Reverse Engineering intensifient avec subtilité l'atmosphère de cette plongée vertigineuse. 

Trio 35 minutes


FROZEN


Frozen est le premier solo conçu et dansé par Jasmine Morand. Il retrace les instants précédant la mort. Entre rébellion et délivrance, le corps se meut par chocs, se débattant entre les extrêmes, tel Lucifer, piégé dans le sol de glace. 

Solo 8 minutes

 

 



PLEASE YES


Un face-à-face, un dialogue entre une mère et sa fille, une danse qui oscille entre celle qui soutient et celle qui est soutenue. Please Yes immerge le passant dans un vortex construit d'images et de sons qui l'invite au cœur des pensées de ces corps suspendus. Introspection sur le passage des ans, cette installation questionne les rapports humains et l'inversion des hiérarchies. 

Installation vidéo danse 60 minutes


SÉRIE B


Les séries B peuvent provoquer des effets secon­daires, notamment des troubles spatio-temporels. Trois femmes évoluent à rebours dans une gestuelle gro­tesque et incohérente. Elles tentent d'établir une trame, mais elles manquent de but. Leurs actions s'épuisent, la communication se gâte, l'atmosphère devient austère. Et si ce n'était qu'un commencement? Si elles reve­naient sur leurs pas? À l'envers de l'endroit. 

Trio et live vidéo 15 minutes



CASO & CAOS


Plaisir et paix intérieure semblent être les ingrédients indispensables d'une vie moderne épanouie. Casa & Caos déploie l'accumulation des distractions mises en oeuvre pour y accéder et éventuellement s'y perdre. Ce solo pour une danseuse et un aspirateur pointe les artifices du bien-être en présentant un corps qui subit les règles, s'aguerrit et résiste dans l'attente d'une délivrance imminente. 

Solo 20 minutes

 


PERSPECTIVE(S)


Perspective(s) érige le désir du corps féminin en prise avec le temps et oscille de la candeur à la luxure, dans une tension entre l'image de la madone et celle de la matrone. L'espace scénique, délimité par trois lignes rouges, souligne le point de fuite d'où la danseuse évo­lue. Se déclinant en plusieurs chapitres, le solo évoque l'esprit juvénile, la force matriarcale pour finalement lais­ser place au silence où, dans la solitude, le besoin de consolation a peut-être remplacé celui d'amour. 

Solo 15 minutes