Panagiota Kallimani


Panagiota Kallimani | Chorégraphe & directrice artistique 

 

 

Après avoir suivi une première formation au Centre de Danse International de Rosella Hightower à Cannes (1995-1996), elle poursuit sa formation au CNDC l’Esquisse d’Angers - Centre National de Danse Contemporaine (1996-1998). De 1998 à 2005, elle rejoint la Compagnie L’Esquisse et danse plusieurs créations de Joëlle BOUVIER (Fureurs, L’oiseau loup et De l’amour) et de Régis OBADIA (Opening) dont Les chiens (J. BOUVIER et R. OBADIA). 

Panagiota participe également à la création des pièces Topo de L’Expérience Harmaat (2002), Togué de Carlotta IKEDA (2003), Sorrow love Song de Kubilai Khan Investigations (2004), Péplum (2006) et Comedy (2008) de Nasser MARTIN-GOUSSET, Asobu (2006) et Cherry Brandy de Josef NADJ. 

 

Elle crée un premier solo Tavla en 1998 au CNDC d’Angers et devient la collaboratrice artistique de Joëlle BOUVIER pour le solo Face à Face

En 2009, elle crée le collectif The Plant Collective avec Laurie YOUNG et Filipe LOURENÇO et la pièce Trente, présentée au Festival d’Athènes. En 2011 et 2013, elle chorégraphie avec trois autres membres de The Plant Collective : Rafael PARDILLO, Emilio URBINA et Filipe LOURENÇO, la pièce Double Take dont les premières représentations ont eu lieu au Centre National de la Danse – Pantin/Ile-de-France en 2014. 

 

Dès lors, elle se consacre à l’écriture et crée la pièce chorégraphique Contreplongées (février 2014) en collaboration notamment avec les artistes Stavros GASPARATOS (musique) et Heike SCHUPPELIUS (scénographie). Elle structure son projet artistique en partenariat avec le bureau Les productions de la Seine qui s’engage auprès d’elle à long terme, en production déléguée, afin d’accompagner le développement de ses projets artistiques. Les pièces de Panagiota Kallimani sont autant de témoignages de la crise économique grecque que de la crise humanitaire vécue à Athènes et plus largement en Europe. Elle fédère pour ses créations des équipes mixtes, des citoyens européens basés en France, en Grèce, en Allemagne,…. Ses pièces se nourrissent de ces regards multiples pour un arrêt sur image le temps d’une création en dialogue avec toutes les générations : de 2 à 77 ans. 

 

En 2016, elle chorégraphie deux pièces Mam Mam, Un dîner magique pour le jeune public et le premier Arrêt sur image une performance tout public. En 2019, elle créé Allez viens…, une pièce pour les huit comédiens âgés de la troupe du Théâtre National de Grèce, dont l’exploitation s’est déroulée sur une période de deux mois (en mars et en avril).  

 

Le travail de création de la chorégraphe grecque est traversé par la question du temps et de la transformation du corps, en lien avec sa longue expérience d'interprète. Dans Contreplongées,  les corps sont moitiés humains moitiés animaux, s’inspirant de la figure du Minotaure. Dans Arrêt sur Image, ce sont des enfants qui travaillent leur corporalité tout en lenteur en contrepoint au rythme qui pourraient leur être attribué. Avec Allez viens..., nous sommes confrontés à l’épuisement du corps, avec des acteurs âgés qui dansent sans relâche.

 

Panagiota Kallimani est accompagnée en production déléguée par Les Productions de la Seine.



Pièces



© The plant Collective