Jasmine Morand


CRÉATION 2020

Concept, chorégraphie Jasmine Morand

Danse et collaboration chorégraphique Elodie Aubonney, Fabio Bergamaschi, Sarah Bucher, Claire Dessimoz, Eléonore Heiniger, Krassen Krastev, Ismael Oiartzabal, Valentine Paley, Angela Rabaglio, Simon Ramseier, Amaury Reot, Luisa Schöfer, Marco Volta  

Assistanat chorégraphique  Fabio Bergamaschi, Claire Dessimoz

Aide à la recherche Philippe Chosson, Céline Fellay
Scénographie Neda Loncarevic

Construction Atelier Midi XII

Musique Dragos Tara
Lumière Rainer Ludwig

Costumes Toni Teixeira

Direction technique Hervé Jabveneau

Régie son et lumière Louis Riondel 

Administration Marianne Caplan

Production Artemisia Romano

Diffusion & production Florence Francisco et Gabrielle Baille - Les Productions de la Seine

 

Production Prototype Status
Coproductions La Bâtie -  Festival de Genève, l’Esplanade du Lac - Divonne-les-Bains, Le Reflet, Théâtre de Vevey, Théâtre Benno Besson - Yverdon-les-Bains, Équilibre-Nuithonie – Fribourg, Manège, scène nationale – Reims

Résidences Dansomètre – Espace de création chorégraphique - Vevey, Césaré, centre national de création musicale – Reims

Avec le soutien de Label + romand - arts de la scène, Canton de Vaud, Ville de Vevey, Loterie Romande, Fondation Ernst Goehner, Fondation Sophie und Karl Binding, Fonds culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA), Pro Helvetia



LUMEN

LUMEN est né d’une promesse intime de mon enfance, où comme une évidence j’avais saisi que l’obscurité gardait pour elle la beauté́ du monde.

Jasmine Morand

 

Cette création pour 13 danseurs proposera un dispositif scénique et lumineux prenant racine dans l’obscurité pour converger vers l’éblouissement. D’un infini à l’autre, du noir au blanc, LUMEN est une traversée jouant avec les perceptions des spectateurs, entre ce qu’ils imaginent et ce qui se laisse voir. Stimulant le besoin d’intercepter et interpréter ce qui apparaît au regard, la pièce plonger les spectateurs dans une expérience à la fois introspective et picturale.

Ce que l’on voit ne peut plus être ignoré.

 

Note d'intention

LUMEN fait écho à mes travaux précédents, qui se développent par strates et dont chaque projet est sous-jacent des prémices d’un autre. Dans cette perspective, la pièce MIRE a évidemment posé les fondements de LUMEN. J’y puise mes expériences de travail par la gestion d’un important groupe de danseurs, le lien indissociable qui se tend entre mouvement et dispositif scénique et la place primordiale du regard du public et de son implication. Ces derniers points prennent déjà source dans l’installation UNDERGROUND ou encore SÉRIE B, à savoir la problématique de notre lecture subjective sur le monde.

 

Au travers d’un dispositif scénique toujours esthétique et troublant, LUMEN aborde cependant un rapport plus intense à la condition humaine, voire politique. Elle pointe en sous-texte notre difficulté à accepter l’autre et met en lumière notre aveuglement par l’ignorance en offrant un temps de réflexion, plutôt qu’une dénonciation.

 


DATES DE REPRÉSENTATION

12 février 2021

Théâtre Jean Vilar, Vitry-sur-Seine (FR)

5 février 2021

Théâtre de Châtillon (FR)  

5 novembre 2020 Première française

Manège, scène nationale - Reims / Festival Born to be alive (FR) 

22 & 23 octobre 2020

Théâtre du Passage, Neuchâtel (CH)

 


8 & 9 octobre 2020

Équilibre Nuithonie, Fribourg  (CH) 

 1 & 2 octobre 2020

Théâtre Benno Besson - Yverdon-les-Bains  (CH) 

24 au 26 septembre 2020 | Première 

Le Reflet -Théâtre de Vevey  (CH)

10 & 11 septembre 2020 | Avant-Première 

La Bâtie -Festival de Genève, en partenariat avec L’Esplanade, Divonne les Bains, (FR/CH)





© Jasmine Morand | Neda Loncarevic