Les promises


Marion Zurbach


CRÉATION 2018-2021

 

Performeuses et co-autrices Rachel Houmadi, Fatima Khadissova, Ilhem Mechentel, Amira Njahi, Minane Ould Ibbat, Djenna Sekarna

Concept & réalisation Marion Zurbach

Réalisatrice film Giulia Angrisani

Monteur & assitant réalisatrice Mattia Petullà

Compositeur et créateur sonore Giorgio Gristina

Dramaturge Arthur Eskenazi

Créatrice costumes et conception décor Silvia Romanelli

Assistant artistique Vittorio Bertolli

Création lumières Julien Fresnois

Éducateurs Mohammed Kassouri, Ridha AATI, Claude Marais

Structures ADDAP13, SALC, Centre social del Rio 

 

Production Martina Langmann

Diffusion Florence Francisco & Gabrielle Baille – Les Productions de la Seine

 

Durée 1 heure 

Langue francais
Sous-titre allemand

 

Production Unplush

Coproduction Dampfzentrale Berne 

Avec le soutien de Kultur Stadt Bern, SWISSLOS-Kultur Kanton Bern, PRAIRIE Migros-Kulturprozent, Stanley Thomas Johnson Stiftung, Ernst Göhner Stiftung, Burgergemeinde Bern, SIS, HMSL, Stiftung Anne-Marie Schindler

 

Remerciements à Fabletics, Fabrizio Terranova, Kathrin Walde, Mars Masala, aux mères et amis



LES PROMISES

Les promises est une collaboration artistique entre six adolescentes habitant les quartiers nord de Marseille, des artistes, travailleurs sociaux et anthropologues.

Les interprètes évoluent dans un espace scénique abstrait fait d‘ondulations, faisant allusion à une plage ou à une chambre. Les adolescentes nous regardent, nous entendons leurs voix. Elles s‘expriment sur le projet, leurs attentes et leurs avenirs possibles. Ces témoignages audio soutiennent ou apportent une nouvelle lecture aux scènes physiques dans lesquelles elles explorent leurs univers intimes et fantasmagoriques.

Les interprètes s‘expriment sur des sujets qui leur tiennent à cœur à travers leur imagination et leur histoire. La pièce restitue les thématiques qu’elles ont souhaité explorer, leur regard sur leur environnement, les mythes qu’elles construisent pour exister, mais aussi qu’elles subissent.

Se frapper avec un ballon de football, donner un tutoriel sur le maquillage, se mettre dans un sac pour émigrer, chanter une chanson d‘amour, se droguer à la boisson Oasis ou jouer les « mecs relous », sont quelques-unes des nombreuses réinterprétations de la réalité qu‘elles expriment avec générosité et passion.

Elles s‘aident mutuellement à surmonter leur peur de s’exposer ou de "choquer". Dans la vie réelle comme sur scène, les meilleures amies sont toujours présentes et essentielles.

Les adolescentes utilisent la parodie, les mèmes et l‘auto-ironie pour créer un espace de complicité et d‘empathie. Leurs témoignages et allégories se révèlent être les activateurs d‘une anthropo-poésie, transformant des réalités sociales intimes en événements scéniques.

Les territoires dans lesquels les interprètes nous conduisent sont multiples, ritualisés ou même burlesques. Ils nous permettent d‘aborder ensemble la tâche délicate de la définition et du témoignage.

 

Le travail vidéo réalisé par l'anthropologue et réalisatrice Giulia Angrisani est constitué de "found footage" (vidéos réalisées par les adolescentes avec leurs smartphones) et d'une collection de lieux et d’objets favoris des jeunes femmes, rendus uniques par les émotions et les souvenirs qui s'y rattachent.


DATES DE REPRÉSENTATION

30 Janvier 2021 | Annulé

Centre Social del Rio, Marseille (FR)


4 & 5 mars 2021Création | Report en cours 

Dampfzentrale Bern (CH) 





© Maïa Izzo Foulquier