Jasmine Morand


CRÉATION 2022

Concept, chorégraphie Jasmine Morand

Danse et collaboration chorégraphique Fabio Bergamaschi
Scénographie Neda Loncarevic

Musique Dragos Tara
Création lumière Rainer Ludwig

Costumes Toni Teixeira

 

Administration Marianne Caplan

Assistante de production Artemisia Romano

Diffusion & production France Florence Francisco & Gabrielle Baille - Les Productions de la Seine

 

Production Prototype Status

Coproduction et partenaires Oriental-Vevey, Théâtre Benno Besson – Yverdon-les-bains, Nuithonie-Equilibre – Fribourg, ADC Genève, Théâtre Paul Eluard (TPE) de Bezons, scène conventionnée d’intérêt national Art & Création – Danse

Résidences Dansomètre – Espace de création chorégraphique
Soutiens Canton de Vaud, Ville de Vevey, Fonds culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA)



 ARIA

Être dans la course…

Le croisement des chemins entre une verticalité et une horizontalité qui fractionne au plus profond la chair et les sens. 

L’air matière, l’air souffle, l’air caresse qui contient autant qu’il soutient cet être épars. Baigné au cœur de cet espace, le corps est éther, naissant, mais déjà sculpté, creusé par sa trajectoire. Une chute libre qui l’entraîne et le contraint par une accélération équivalant 9.81 m.s-2. Ainsi soustrait au passé et délesté d’un futur sans rédemption, l’esprit s’anime et clame la légitimité de sa propre course. S’élançant alors toujours plus vite, défiant le temps, ce corps dansant s’adonne à un ultime chant de victoire s’élevant vers sa propre finitudeJasmine Morand

 

La soif de vitesse est le moteur du solo ARIA : l’élan et le souffle apportés au mouvement, l’aspiration à l’accélération, à la transcendance du temps. Mais, la devise toujours plus vite, celle du champion, de franchir la ligne d’arrivée avant les autres et d’en être glorifié, est tant viscérale qu’effrayante. Gagner, c'est tout ce qui compte. Le reste en est la conséquence soulignait Ayrton Senna. La vitesse devient alors religion pour celui qui définit sa quête au travers d’elle, qu’elle soit une brèche vers l’ultime, une illusion héroïque, ou un combat contre le temps, contre soi-même…à chacun sa course.

 


DATES DE REPRÉSENTATIONS

Les 11 et 12 mai 2022 

Equilibre Nuithonie, Fribourg (CH)

Le 17 février 2022

Théâtre Benno Besson, Yverdon-les-Bains (CH)

 


Le 18 janvier 2022 

Théâtre Paul Eluard, scène conventionnée d’intérêt national Art & Création – Danse de Bezons (FR)

Du 12 au 16 janvier 2022 | Création

L'oriental Vevey, dans le cadre des Chorégraphiques (CH) 





© Jasmine Morand