Mam Mam, Un dîner magique


> Panagiota Kallimani


Choreographic and musical performance for babies

©Sakis-Birbilis
©Sakis-Birbilis

 

 

 

Created 21 & 22 may 2016  Centre culturel Onassis - Athènes

Choreographer Panagiota Kallimani
Dancers Panagiota Kallimani & Eric Fessenmeyer
Music Stavros Gasparatos

Production déléguée Les Productions de la Seine
Coproduction Centre Culturel Onassis, Athènes - Grèce (en cours)


[FR]

Une table, deux chaises, deux danseurs en mouvement suffisent pour créer un univers ayant une gravité nouvelle. Un dîner magique à la Buster Keaton. L'histoire se construit à travers un dialogue entre la musique, les danseurs et les éléments scéniques dont le but est de créer un jeu imaginaire. Durant ce processus créatif, on travaillera avec des objets, aussi bien pour leur utilité matérielle que pour leur potentiel poétique. Les objets se transforment en mouvement et font partie de la partition musicale.

 

Après avoir étudié les capacités des très jeunes enfants, nous savons que ceux-ci perçoivent l'existence des objets qui se trouvent autour d'eux, même s'ils ne les voient pas. Effectivement, avant six mois, quelque chose que ne voit pas le bébé, n'existe simplement pas pour lui, alors qu'ensuite il commence à prendre conscience de la présence des objets. Ses mouvements ont un but et il peut même répéter un acte, un geste, voire un son qui lui a semblé intéressant. Les stimulations externes ne captent pas seulement son regard, mais elles contribuent à la libération de l'imagination créatrice de l'enfant... "Qu'est-ce qui se passerait si la gravité changeait?" A ce dîner magique tout acquiert deux aspects : le réel et ce qui relève du rêve.

 

[EN]

A table, two chairs, two dancers in motion, this can create a universe with a new gravity like in a Buster Keaton movie. This story is created by a dialogue between music, dancers and scenic elements which aim to create an imaginary play. During the creative process, props will be used to work with the dancers: for their usefulness as well as their poetic potetial. Items are translated into movement and are part of the musical score.

 

After having studied the abilities young children (from 10 months to 2,5 years old), we know that they perceive the existence of objects around them even if they do not see them. Up to six months, if the babies don't see an object, that actually doesn't exist for them whereas older babies start to realise it does exist. Their movements can aim to smething and they can even repeat an action, a gesture or a sound that seemed interesting for them. External stimulus capture their eyes and help them to liberate their creative imagination...

"What would happen if gravity were to change?" At this magic dinner, everything has two sides: dream and reality.